fbpx
skip to Main Content

Profitez aussi de l’été pour préparer la rentrée des petits et des grands !

Profitez Aussi De L’été Pour Préparer La Rentrée Des Petits Et Des Grands !

Septembre peut paraître loin, mais il n’est jamais trop tôt pour être prévoyant. Parce que comme chaque parent, vous voulez que tout se passe sans aucune ombre au tableau. Est-ce que l’assurance scolaire intervient si votre enfant a un accident ? Est-ce que votre kot ou étudiant en programme Erasmus sont bien assurés ?

Que couvre une assurance scolaire ?

Les enfants tombent régulièrement, se cognent ou se poussent en jouant… poignet foulé, dent fissurée, bras cassé… quelques exemples de blessures courantes dans la cour de récré. Si votre enfant se blesse à l’école, une visite chez le médecin ou à l’hôpital peut s’avérer nécessaire.

Dans un premier temps, vous paierez vous-même la facture. Mais serez-vous remboursé ? Et que se passe-t-il si une responsabilité peut être établie, par exemple si votre enfant est poussé dans les escaliers par un camarade de classe ? L’assurance scolaire intervient-elle encore ?

La plupart du temps, les écoles souscrivent une assurance incluant deux garanties :

  • Une couverture accidents qui indemnise les dommages corporels (frais médicaux, mais aussi une indemnité en cas d’invalidité permanente ou de décès).
  • Une couverture responsabilité qui indemnise les dommages occasionnés à des tiers et mettant en cause la responsabilité de l’école, des enseignants, des élèves et parfois même de l’association des parents d’élèves.

Les conséquences de la plupart des accidents survenus à l’école seront donc indemnisées. Mais attention : l’assurance scolaire assure certains montants maximaux. Si les coûts réels sont supérieurs à ces montants, l’assurance scolaire ne suffit pas.

Votre kot d’étudiant ou étudiant en Erasmus est-il bien assuré ?

Un incendie, une infiltration d’eau… il s’agit de dommages pouvant aussi survenir dans un kot d’étudiant. La plupart du temps, ce kot – gratuitement ou non – est assuré en Belgique et à l’étranger dans le cadre de l’assurance incendie de votre propre habitation (résidence principale des parents). Cela vaut aussi pour le contenu (meubles, ordinateur, smartphone…).

Votre assurance familiale couvre aussi la responsabilité de votre enfant, même s’il étudie à l’étranger. Il ne doit donc normalement pas souscrire d’assurance familiale propre. Mais par contre, lorsqu’il est en Belgique, il doit encore habiter chez vous.

Pour éviter toute surprise, mieux vaut vérifier les conditions de votre contrat d’assurance. Certaines assurances ne couvrent peut-être pas le kot d’étudiant, ou incluent des restrictions concernant la durée ou la destination d’études à l’étranger…

Conseil : souscrivez vous-même des assurances complémentaires

En tant que parent et pour être bien assuré en toutes circonstances, il n’est pas inutile de souscrire certaines assurances (éventuellement complémentaires) :

  • l’assurance RC familiale : si votre enfant occasionne des dommages à un autre élève ou à un tiers et que l’on vous reproche une « faute dans l’éducation », la couverture responsabilité de l’assurance scolaire n’intervient pas (ou uniquement partiellement en cas de responsabilité partagée). Dans pareil cas, vous aurez besoin d’une assurance RC Familiale.
  • une protection juridique vie privée : votre enfant est victime d’un accident et la responsabilité d’un tiers est établie… Votre assureur en protection juridique vous aide alors à obtenir le remboursement des frais auprès du tiers responsable, que ce soit par arrangement à l’amiable ou procédure judiciaire.
  • une assurance accidents : utile lorsque les montants assurés dans le cadre de l’assurance scolaire ne suffisent pas, ou lorsque votre enfant est victime d’un accident en dehors de l’école. Et nécessaire s’il part étudier en dehors de l’Europe. Vérifiez également si l’école supérieure ou l’université que fréquente votre enfant est assurée pour les accidents.
  • une bonne assurance hospitalisation : si l’assurance scolaire n’intervient pas, cela permet de récupérer les frais médicaux via l’assurance hospitalisation. De plus, cela rembourse également les suppléments de chambre et d’honoraires, ce qui est rarement le cas des assurances scolaires. Et grâce à un système de tiers payant, la facture peut être payée directement à l’hôpital par votre assureur, sans que vous n’ayez à payer aucun acompte.
  • Une assurance vol complémentaire peut être utile pour le kot d’étudiant, parce que votre assurance ne couvre peut-être que votre habitation propre et pas (ou partiellement) le kot.

Et si votre enfant part étudier à l’étranger, n’oubliez pas de prévenir votre mutualité. Elle vous fournira une carte européenne d’assurance maladie qui garantit le remboursement des frais médicaux dans le pays d’accueil (si Union Européenne ou Espace Economique Européen). Cette carte est valable trois mois et est prolongée par la mutualité (en fonction du programme Erasmus).

-> Vous avez d’autres questions ou désirez davantage d’information ? N’hésitez pas à me contacter. Je vous fournirai le meilleur conseil. Ensemble, nous vérifierons quelles sont les solutions d’assurances qui vous correspondent le mieux.

Sharing post

Back To Top

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons !